Basculer le téléphone de la Live box sur la Galaxy Tab


Depuis que j’ai ma Galaxy Tab , qui est un vrai téléphone main libre.. et qui est équipée d’une oreillette bluetooth.. Ca me coute de téléphoner un cornichon accroché à un fil. Etre réveillée par une erreur de numéro et devoir se lever pour répondre, alors que j’ai ma tablette sur la table de nuit…

Puis c’est mieux de n’avoir qu ‘un seul téléphone..

Le tel classique est analogique. la Live box fait la conversion numérique ADC et DAC. pour la VoIP..

Ca tombe bien , dans les arm certains ont une entrée micro, pour numériser le son qui sortira de la Live box et l’envoyer vers la tablette sous forme numérique par le wifi…

Le convertisseur ADC échantillonne à 400 KHz selon le Datasheet c’est largement suffisant, c’est même luxueux.. dans les cartes sons on échantionne à 24 kHZ pour la parole , c’est suffisant . Puis il n’a pas que ça à faire.

C’est très bien que le LPC1768 soit un processeur pour le temps réel., on pourra faire un échantillonage très précis..

Il est plus simple , il me semble, de détecter la sonnerie par un filtre à l’entrée.. et d’attaquer une entrée TOR qui détectera les appels. on ne va pas convertir en numérique le signal de la sonnerie qui doit être du continu.. ( à vérifier , j’ai oublié )

Des infos sur ce site dans la rubrique téléphonie.: http://www.documentation-electronique.fr/

Sur détection de la sonnerie, la glute, reliée par Ethernet au réseau ( avec son IP ) , enverra une demande de connection TCP à la tablette par le wifi..

Bien sûr il faudra créer une appli spécifique dans la Galaxy.

Après la réponse à cette demande de connection , la glutte enverra OK dans une trame UDP, la tablette répond : elle est là la patrone.

L’appli galaxy peut lancer une autre sonnerie de l’appli téléphone normal GSM de la tablette. et afficher un écran , avec une icone pour dire à la glute qu’on on décroche..

A ce moment là on peut traiter le signal analogique de la voix reçu de la Livebox.

Avec une autre sortie TOR on décourtcicuitera l’entrée analogique de la masse pour la protéger des autres signaux. que la voix..

Vu que la TV passe par le wifi ou pourra envoyer périodiquemement géré par une interruption d’un timer plusieurs échantillons de la voix qui seront stockés dans un tampon..en UDP,

Pour ne pas mettre le bronx, on utiliser dalternativement deux tampons.
un ou en stocke l’échantillonage de la voix , et l’autre pour vider et envoyer par l’ UDP.

Il y aura donc un retard, donc on ne va pas stocker une seconde d’échantillons, peut être un dixième de secondes, voire moins. ainsi le retard sera minime..
et en cas de pb de transmission on perdra moins d’échantillons, et on se resynchronisera avec cette horlorge du compteur.

A 24 kHZ d’échantillonage, et 10 Hz de fréquence d’envoi des paquets, ça nous fait gérer 2400 échantillons de huit bits.. On peut augmenter cette fréquence , ca occupera moins de place pour les buffers et les paquets seront moins longs.. ca réduit aussi les erreurs de transmission.

Tout celà sera à évaluer avec un petit bout de programme dans le LPC, qu ‘on testera avec le PC.

dans l’autre sens pareil. mais en sortie dela glute vers le téléphone de la LiveBox, on on utilisera le DAC, qui est beaucoup plus rapide.. et on mixera les signaux électroniquement en analogique puisqu ‘un téléphone n’a que deux fils pour parler dans les deux sens..

On aura donc quelques circuits à installer sur la carte où on embrochera le module embed.

Il faudra détecter le raccrocher pour couper la connection fermer l’ UDP et metre fin à la conncetion TCP.

Idem si on quitte l’appli de la galaxy , on simulera un raccroché ..

Je me marre en repensant aux schémas à relais des télecoms..auterfois.

Présentation des numéros de l’appellant. ( là les télécoms ont fait fort.)

Ce serait bien de le gérer, parce qu ‘on peut éliminer les andouilles qui se trompent de numéro à deux heures du matin..

ensuite , je dois pouvoir appeller par la Live box ( à l’étranger surtout, c’est gratos ) , en utilisant ma tablette.

j’ouvre une autre appli que le tel normal GSM, et je compose les numéros..

La glutte les traduira en DTMF ( fréquences ) avec un timer à partir du numéro envoyé en clair par la Galaxy à la glutte..

Il y a une fréquence par touche et on la mettra dans une table. en fait on utilisera un timer pour activer une sortie impulse , avec la prériode correspondant à chaque fréquence..

On va essayer de faire un truc balaise !

Garder l’ancien téléphone , mais il ne sera pas raccordé à la Live box, mais sur le boitier de la glutte. On pourra toujousr l’utiliser en ca de problème.

Mais mon boitier sera équipé d’un micro et d’un HP.. peut être d’un clavier ou d’un écran tactile un jour. c’est un troisième moyen de téléphoner main libres, sans passer par le wifi. Quand je suis à coté de la glutte.

Il y en a un quatrième avec le PC , à la façon skype, mais ca va aller sur la glutte..

Puis un autre : le bluetooth. on ne peut pas numéroter, mais on décroche et on prend les appels qu’ils émanent du GSM de ma tablette ou de la Box.

Vous aurez remarqué que je ne respecte pas les règles de conduite d’un projet.
on ne doit pas raisonner en terme de solutions.. et on choisit le matériel en fonction de l’expression des besoins..

Sauf que là je dois faire avec les modules dont je peux disposer, à un prix acceptable..

J’ai tout de même parlé d’évaluation, ce qui conditionne la réalisation du projet. ..

Maintenant je peux écrire mon cahier des charges.

Si j’avais commencé par placarder le cahier des charges, peut être que ça aurait paru complètement barge., voire inutile….

Coüt du module mbed : 40 euros

Mon boitier pour les glutes, parce qu’il y en aura d’autres et que je veux garder l’idée d’un processeur et d’une carte support par fonction.
..

http://www.suza.fr/produits/boitiers/Mini-Slim/6706v6/image0.jpg

il est chouette..

Un peu grand ? non .

Bon je vais y mettre une batterie de portable assez balaise, et il sera autonome et alimentera aussi la Livebox.. pour pouvoir aller sur le net par le wifi avec ma tablette en cas de panne de courant.. voire de grosses piles « inusables » ( Porto, enfin ce genre là. )

Bien sur je conserverais l’alim de 300 Watts qui est incluse dans ce boitier et dans le prix.. ( 82 € ), et je chargerais ma Galaxy par l’USB, plus besoin du transfo et d’une prise disponible.. On a des dizains de transfos pour alimenter des radios, des réveils des boxes..qui marchent en continu..

En cas de coupure de jus la batterie ou les piles prennent le relais, une alim sans coupure : avec quelques diodes ! . pas besoin d’onduleur..

Pour les connecteurs, ce boitier recoit les cartes Micro ATI, il y a donc l’ouverture normalisée , ou je pourrais sorti les connecteurs utiles à mes applis, sur une platine propre.

Quand à l’installation des diverses cartes, j’ai une idée, mais j’attend de recevoir mon boitier, pour vérifier des dimensions.

J’acheterais également une carte controleur à deux ports parallèles pour mon PC , pour pouvoir tester des E/S TOR de mes gluttes, pour les mises au point.. Pas envie d’utiliser celle de la CM. On peut ajouter un petit boitier plastoque avec des LEDS pour visualiser.

Le PC peut faire analyseur logique.. ( oscilo multipiste ) il faut équiper l’autre extrèémité des cables avec des grippe fils numérotés de deux couleurs (une pour les entrées , une pour les sorties.. ..e

Le PC peut également faire simulateur.. Je clique sur entrée à l’écran , ça l’active ou la désactive..

De la même façon je peux faire une glutte qui ne fait que la conversion ADC et DCA.. et ça me fait un oscillosope multipistes? mais ça ira bien pour valisder des applis comme celle de ce topic.

On la glutte envoie les mesures en numérique et en série par le port RS 232.. c’est un bout de programme en assembleur..

C’est le premier projet à réaliser et qui servira pour la suite.

Par contre je ne voyais pas l’interet de faire un tel truc si on en a pas l’utilité.

Pour l’eterhnet ou le wifi, pas de soucis : un bon sniffer comme wireshark et on visualise et enregistre les paquets transmis et leur contenu.. on analyse après.

Il y a des logiciels comme packit, qui peuvent envoyre des séquences de paquets préparés à l’avance.. Pour tester les applis de la glutte, à utiliser conjointement avec wireshark et l’analyseur logique et l’oscillo..

Je ne vais pas investir dans un oscillo pour regarder des signaux carrés et de la BF. Même à 300 euros ça restera une merde.. autant faire avec une glutte à mricroproc à 40 euros, qui permet les fonctions d’oscillo à mémoire, c’est encore une autre gamme de prix..

. ..

.
.

Et sur la tablette on enverra ces paquets UDP vers le module qui gère le haut parleur.

Publicités
Cet article a été publié dans Mes Projets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s