Un magicien de la lumière.


Jacques Rouveyrollis.

Découvert chez Ruquier.

Comme il l’a dit avec beaucoup de modestie :  » je me suis inventé mon job.. »

La technique s’efface derrière le coté artistique, et je pense qu ‘il a sa place à coté des Pierre Béziers et François-Henri Raymond, artistes à leur façon.

http://rouveyrollis.com/

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire de l'informatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s